Renaud CRESPIN

Les travaux de Renaud Crespin se fondent sur un cadre théorique qui articule trois perspectives d’analyse : la sociologie de l’action publique, la sociologie des sciences et des techniques et la sociologie du travail.
Ces recherches qui interrogent les processus de rationalisation de l’action publique dans les domaines de la santé et de l’environnement portent principalement sur la comparaison des processus d’instrumentation des politiques de prévention (dépistage, sélection des donneurs de sang) dans différents espaces d’activités (don du sang, lutte contre le VIH/SIDA, prévention routière, lutte contre les drogues, travail) et sur le rôle des expertises technico-scientifiques dans la construction des problèmes publics de santé notamment environnementale (pollution de l’air intérieur)..